Archives de Tag: animaux

Cette année…

J’ai conduit à gauche, le cri de l’ibis a remplacé le chant du muezzin, j’ai mangé des kilos de biltong, j’ai reçu des balles de golf perdues, vu la lumière, des palettes de rose dans le ciel, j’ai photographié des murs colorés, des maisons hollandaises, été invitée à des barbecues de compétition, dormi dans des lodges Out of Africa, vu des routes pleines de minibus, des minibus pleins de travailleurs, déchanté devant les townships, pleuré à Soweto, des orages foudroyants sont tombés sur nos têtes, je me suis levée tôt, j’ai perdu mon mari tous les soirs à 21h, j’ai bu le vin des Huguenots, j’ai parcouru 5 000 km, découvert des parcs animaliers de folie, entendu rugir un lion, barrir un éléphant, j’ai compris qu’une maison orientée plein nord était un atout, rêvé sous la Croix du Sud, mangé du cheddar comme si c’était du fromage, j’ai caressé un lionceau, cohabité avec des bêtes à poils non désirées, découvert de nouvelles espèces volantes, j’ai creusé ma ride du lion en attendant des techniciens en tout genre, j’ai révisé l’histoire de l’ANC, suis tombée en pâmoison devant les couleurs de l’automne, ai déballé 300 cartons, me suis sentie petite, j’ai plusieurs fois manqué tailler un short aux marchands ambulants, j’ai eu froid chez moi, j’ai vu des springboks et les Springboks, j’ai vu les yeux émerveillés de mes enfants dans la brousse, j’ai entendu parlé zoulou, xhosa, tswana, j’ai regretté mes amis, j’ai rencontré de belles personnes, des sourires, des visages, des figures, j’ai foulé la péninsule du bout du monde, l’Espérance…

Cette année, j’ai vécu en Afrique.

Tagué , , , , , , , , ,

Pour rugir de plaisir

rhinoandlionpark

Des pistes de sable rouge, des buffles, des rhinocéros, des zèbres et des phacochères amis-amis, des black mambas, des wild dogs qui s’arrachent un bout de barbaque comme des hyènes déchaînées, des vautours qui rôdent, un jardin africain, des tortues, des mangoustes, des guépards, des lions blancs, des lions fauves, mais surtout ! surtout ! une crèche où caresser les bébés animaux : guépards, léopards… et lionceaux – seuls animaux que peuvent approcher les enfants de moins de 16 ans. La première fois que j’ai caressé le pelage rêche d’un lion et croisé son regard sans filtre j’avais quatre fois l’âge de mes enfants.

Le Rhino & Lion Park, à trente minutes de route de chez nous, a tout d’un grand !

rhinoandlionpark2

Tagué , , , , , , , , , ,
%d blogueurs aiment cette page :