Archives de Tag: aquabiking

Aïe

sport

 

 

Lundi, j’ai transpiré dans l’eau. Parfaitement, c’est possible. Je pensais pédaler au fond de la piscine pendant une heure, en fait l’aquabike, il faut le savoir, sert à toutes les tortures : les pieds calés dans le guidon, il est un redoutable colonel en chef pour les abdos, lestée d’haltères, on est aussi sommé de travailler les bras : haltère + pédalage = concentration au max. Donc ça bosse, ce n’est pas que du sport entre copines (message à peine voilé à l’intention de F., mon mari). J’aime beaucoup – j’ai d’ailleurs découvert qu’on pouvait adopter 4 positions sur un vélo. Le hic : pour espérer des résultats visibles, il faut être  assidue et le prix de la séance est dissuasif. Point de salut à moins de casser ton PEL.

Lundi soir, zumba. J’adore. Bientôt quatre mois que je fais des chorégraphies de n’importe quoi sur des sons africano-latinos, ou parfois, des morceaux que je n’avais pas entendus depuis trois siècles (ressenti, légèrement exagéré), genre More than words (clin d’oeil à Séverine) ou Take on me ! À la fin, je suis rouge comme une pivoine, comme au bon vieux temps des parties de handball en 5è au collège.

Mardi matin, cours particulier de gym chez une copine. Sounds great ! Mais le body du prof, 2,10 m au garrot, tout en muscles, est une promesse : attention, ça va chauffer. Le sport, c’est sérieux. Alors là on fait brûler les abdos, on court, on travaille les triceps (ses muscles qui pendent comme des rideaux passé un certain âge… 40 ans ?). C’est un peu dur mais il encourage comme seuls les anglosaxons savent le faire.

Cette semaine je pense donc avoir battu mon record d’échauffage de muscles, de aïe, scroutch, argh, de souffles spasmodiques, bref j’ai redoublé d’efforts pour perdre du gras (et je ne vous dis pas comment je marche aujourd’hui – obligée de descendre les escaliers en biais comme une flippée face à une piste noire au ski).

Et puis encore une fois, tout s’est mal terminé.  Mais je suis hyper motivée pour la rentrée !

Tagué , ,
%d blogueurs aiment cette page :